Lac de Langisjór

Le Lac de Langisjor est à l'image de la route (F235) qui y mène, c'est-à-dire pittoresque. C'est la petite perle Highlands d'Islande, perdue aux confins d'une vaste étendue de sable noir entre l'éminent glacier de Vatnajökull au nord et le Landmannalaugar. Si vous êtes prêts à vous éloigner de la civilisation et des circuits touristiques classiques pour voir un site d'une beauté rare, le Langisjor saura vous récompenser.

Histoire

De nombreux mystères restent à élucider autour du Langisjor qui fait partie des plus grands lacs d'Islande (sans compter les réservoirs artificiels). Le site, enfoui dans les hautes terres, a longtemps demeuré secret, jusqu'au XIXe siècle lorsque des paysans cherchant des moutons l'ont découvert en 1878.

D'où vient le nom Langisjor ?

Le nom du lac signifie « La longue mer », qui fait référence à sa forme allongée sur 20 km de longueur, sur 2 km de largeur tout simplement. Langisjor se love entre deux grandes chaînes de montagnes : Tungnaárfjöll et Fögrufjöll. A la fin du XIXe siècle, Þorvaldur Thoroddsen, le prem ier géologue islandais a visité la région. Il a nommé la montagne depuis laquelle il a observé le lac mont** Sveinstindur**, en hommage à son ami médecin.

Découvrir Langisjor

Langisjor se classe parmi les attractions peu visitées, mais vivement conseillées, dans les hautes terres. Il se niche dans un paysage de déserts de cendres volcaniques et de montagnes verdoyantes. Son eau à la couleur pure provient des glaciers voisins et alimente d'autres lacs plus petits dans la région.

A quoi ressemble le lac Langisjor ?

Langisjor commence à quelques kilomètres du glacier de Tungnaárjökull , au sud-est de la calotte du Vatnajökull, et s'étire tout en longueur entre les gammes de Fögrufjöll (1 090 m) et Tungnaárfjöll (1 018 m). Le lac quant à lui est situé à 670 m d'altitude ; il possède une superficie de 27 km² et une profondeur de 75 m.

Que voir au lac Langisjor ?

Vous accédez au début du Langisjor par la piste F235. Non loin, vous trouverez une cabane appartenant au Parc national du Vatnajökull , derrière laquelle il y a une petite plateforme d'observation. Depuis le promontoire, vous pourrez admirer la belle couleur bleutée du lac rejoignant le glacier de Vatnajökull. Autour, la teinte noire à la base des montagnes et les nuances de vert sur les sommets composent un contraste émouvant. Les scènes naturelles changent en fonction de la météo, mais ne vous décevrons jamais.

Pour les aventuriers les plus téméraires, un sentier raide et difficile, la plupart du temps enneigé, mène au sommet du Sveinstindur. La vue sur le lac Langisjor depuis les hauteurs, à environ 1 000 m d'altitude, révèle un des plus beaux paysages d'Islande. Il existe d'autres points d'observation envoûtant sur la rive gauche en direction du mont Tungnaárjökull.

Comment s'y rendre ?

Pour venir au lac de Langisjor , vous devez en premier lieu emprunter la F208. Arrivé sur la portion de la route située entre le volcan Eldgjá et le Landmannalaugar, bifurquez sur la F235. La piste mesure 23 km environ, puis le chemin devient sablonneux avec quelques passages de gués, sur une vingtaine de kilomètres jusqu'à Langisjor.

Bon à savoir sur la F235

La F235 serpente à travers un vaste désert de sable noir et des montagnes vertes. Les gués sont nombreux sur la route, mais restent faciles à négocier. Après 10 km environ, une bifurcation sur la droite conduit au lac de Blautulon. Vous pouvez traverser le lac en longeant sa rive gauche pour parvenir à la montagne d'Uxatindar , qui est recouverte de mousse.

Dans la partie ouest du Parc national du Vatnajökull , toutes les routes sont des pistes de montagne. Seuls les véhicules 4x4, idéalement des super-jeeps, sont aptes à les parcourir. Il existe des passages rocheux et parsemés de nids-de-poule. Le gravier est omniprésent. Vous serez parfois amené à passer à travers des ruisseaux et des rivières glaciaires, ce qui représente un véritable défi si l'on n'est pas bien préparé.

Aucun transport public régulier ne dessert encore à ce jour la région. Les arrêts les plus proches se situent à Landmannalaugar et Kirkjubæjarklaustur.

Accessibilité

La région du lac de Langisjor est ouverte aux aventuriers toute l'année. Cependant, l'accessibilité des routes dépend grandement de la météo. De manière générale, les pistes sont praticables à partir du mois de juin jusqu'à l'automne , vers mi-septembre. Seuls les itinéraires indiqués sur les cartes d'accompagnement, à retirer auprès des services dédiés, sont autorisés. Les autres chemins, y compris les raccourcis hors route, sont interdits au grand public.

En été, des gardes du Parc national de Vatnajökull sont affectés dans la zone pour fournir toutes les informations essentielles à propos des attractions locales, des sentiers à suivre et des prévisions météorologiques. Les rangers circulent à travers les routes et les pistes dès le début de la saison en juin et ne repartent qu'en septembre.

Bonjour

Je suis Matta de "Fjallabak ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(354) 511 3070