La faille d'Eldgjá

L'une des plus importantes failles éruptives sur Terre se trouve en Islande. Située à l'est du chemin de Landmannalaugar, Eldgjá porte le surnom de la gorge de feu, en référence à sa formation incroyable. Vous vous sentirez tout petit au cœur de ce canyon, dont la beauté des paysages est toute aussi époustouflante. N'oubliez surtout pas votre appareil photo !

La déchirure serpente vers des étendues de verdure luxuriante, à travers une série de gorges et de cratères uniques au monde. Bien qu'il soit possible de la visiter en voiture, préférez la marche afin de profiter de tous les atouts du site. D'ailleurs, les cascades ne sont accessibles qu'à pied, mais la scène mérite amplement le détour !

Histoire

Valorvaldur Thoroddsen fit la découverte du site en 1893. La fissure d'Eldgjá se situe au cœur de la chaîne du Katla, à quelques kilomètres des Lakagígar. La faille serait due à une explosion du volcan Katla, arrivée autour de l'an 934 et ayant duré près de six ans. Au cours de cette période, l'éruption a aurait expulsé plus de 18 km^3^ de lave, dont 1.3 km^ 3^ déversé de Tephra. C'était l'une des plus importantes éruptions magmatiques recensées dans l'Holocène.

Le canyon d'Eldgjá mesure une quarantaine de kilomètres de long, entre les éminentes calottes glaciaires de Vatnajökull et de Myrdalsjökull. Une gorge de 8 km environ est visible au centre de la faille, formant avec le fleuve Nyrðri Ófæra la splendide chute d'eau d'Ófærufoss. Avant les années 90, une arche naturelle permettait de passer d'un versant à l'autre de la faille, au-dessus de la cascade.  Malheureusement, cette passerelle providentielle s'est écroulée avec le temps, laissant juste quelques blocs de pierre à la surface de l'eau.

L'Eldgjá présente une profondeur moyenne de 140 m, 270 m au maximum. Elle fait 600 m de largeur. C'est un lieu inédit, dans les entrailles de la terre, où on peut admirer des merveilles de la nature. Les fouilles menées sur place ont permis d'identifier du basalte et des hyaloclastites datant de plus de 700 000 ans. Les gorges sont magnifiques et les traces des anciennes coulées de lave toujours présentes à certains endroits. Toutefois, autour de 1783, l'activité des Lakagígar a en partie ensevelie les coulées originelles.

Eldgjá aujourd'hui

Eldgjá offre un paysage grandiose, tantôt lunaire tantôt verdoyant, qui plaira sans nul doute aux amateurs de randonnée et de photographie. Lorsque vous arriverez à l'entrée du site, il vous sera recommandé de garer votre véhicule à l'espace dédié et de vous préparer à explorer la fissure à pied. Faites le plein d'énergie et emportez des vêtements chauds, car les courants d'air traversant les parois de la faille peuvent parfois être frisquets.

Le circuit suit la rivière. Les impressionnants versants d'Eldgjá marqueront à coup sûr vos esprits.  Sur les parois, avec un peu d'attention, vous remarquerez une date : celle-ci indique le jour où les rochers se sont décrochés de la falaise pour s'échouer au cœur de la gorge. Pas de panique, aucun accident ne s'est produit à Eldgjá depuis des années. Mais si le chemin vous inquiète, il est possible de passer par la crête via un sentier plus ou moins difficile et raide. Depuis les hauteurs, vous pourrez profiter d'une vue plongeante sur l'ensemble de la fissure et au loin, les eaux tourbillonnantes d'Ófærufoss.

La cascade infranchissable d'Ófærufoss

Au départ du parking situé à l'embouchure du canyon, un sentier de randonnée balisé vous conduira aux chutes d'eau Ófærufoss au bout de 30 à 40 minutes de marche. Une des plus belles cascade du pays, elle est desservie par la rivière Nyrðri Ófæra. Une plateforme d'observation a été créée au milieu du site pour que les visiteurs puissent profiter pleinement du spectacle. Depuis 2011, Ófærufoss et ses environs, ainsi que la partie nord de la faille d'Eldgjá font partie du Parc national de Vatnajökull. Vous pouvez ensuite prolonger votre aventure vers la montagne de Gjatindur, au nord du canyon d'Eldgjá, pour avoir des perspectives différentes.

Comment s'y rendre ?

Eldgjá fait partie des attractions montagnardes vivement conseillées en Islande. Comme pour la majorité des sites situés dans les Highlands, la zone ne peut se visiter que durant la période d'ouverture des Highland Roads, c'est-à-dire entre juillet et septembre. Vous devrez trouver un véhicule 4x4 pour franchir les routes accidentées et les rivières non pontées sur le chemin vers Eldgjá. La solution la plus pratique pour rejoindre le sentier est de bifurquer sur la rocade située à un peu plus de 20 km à l'ouest du village de Kirkjubæjarklaustur. Vous empruntez ensuite la route nr. 208 en direction du nord. Au bout d'une quinzaine de kilomètres, virez à gauche et suivez la route de montagne F208 Fjallabaksleið Nyrðri. De là, il vous faut parcourir  26 km environ pour arriver à Eldgjá.

Accessibilité

En raison de sa situation dans les Highlands islandais, la zone d'Eldgjá n'est accessible qu'à partir du mois de juillet jusqu'à septembre.

Bonjour

Je suis Matta de "Fjallabak ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(354) 511 3070