Comment bien camper en Islande : les règles - Voyage Islande - Fjallabak
Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles

Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles

10 déc. 2023

Camper en Islande, c’est choisir de voyager avec plus de flexibilité, se réveiller dans des paysages grandioses et jouir d’une sensation de liberté extraordinaire. C’est aussi profiter de prix attractif en comparaison des prix des autres types d’hébergements. Options de camping, tarifs, meilleure période, règles, choses à prévoir... Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de partir camper lors d’un voyage en Islande.

Les différentes façons de faire du camping en Islande

Dormir sous tente en camping
  Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles  

C’est LA solution la plus économique pour camper lors d’un voyage en Islande. En plus d’être la solution la moins chère, le camping sous tente traditionnelle offre l’avantage d’être au plus proche de la nature et de bénéficier d’un minimum d’espace pour dormir. 

C’est aussi un excellent moyen d’être libre puisque vous n’avez qu’à prévoir tout l’équipement nécessaire et louer une voiture pour parcourir l’Islande, de camping en camping. L’inconvénient ? C’est l’idéal l’été mais beaucoup moins l’hiver durant lequel vous serez exposé aux intempéries et aux températures froides, surtout la nuit.

Les véhicules équipés de tente de toit

  Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles  

Vous n’avez pas envie de vous trimbaler avec tout votre matériel de camping ? Dans ce cas, vous pouvez louer un véhicule équipé d’une tente de toit. Le concept ? Une tente installée sur le toit du véhicule qui se plie et se déplie super facilement. La plupart du temps, les véhicules de location avec tente de toit proposent aussi tout l’équipement de camping nécessaire (chaise, table, chargeur, glacière...). 

Cette solution est parfaite pour partir en autotour en Islande mais aussi pour sortir des sentiers battus et aller en dehors de la route circulaire, notamment si vous optez pour un 4x4. En revanche, là encore, c’est une option envisageable en période estivale mais moins préconisée en période hivernale. 

Les vans aménagés

  Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles  

Pour les voyageurs en quête à la fois d’aventure et de confort, vous pouvez aussi envisager la location d’un van aménagé. Contrairement aux options précédentes, les vans aménagés permettent de profiter des avantages du camping tout en bénéficiant du confort d’un espace intérieur, à savoir : le chauffage, une cuisinière, parfois des toilettes... 

C’est la solution idéale pour camper en Islande toute l’année, sans subir les intempéries et le froid hivernal. Et bien qu’elle soit plus chère que le camping traditionnel, ça reste une option intéressante par rapport aux prix des hôtels et des locations de voiture.

Terrains de camping en Islande : à quoi s’attendre ?

  Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles  

Les prestations et infrastructures

L'Islande compte pas moins de 200 terrains de camping officiels à travers tout le pays. La plupart d’entre eux étant situés autour de la route circulaire, aussi appelée cercle d’Or, vous n’aurez aucun mal à planifier un itinéraire pour ne rien louper des incontournables d’Islande. 

Quant aux prestations et infrastructures, vous trouverez un peu de tout : du simple terrain vide où l’on peut planter sa tente ou garer son van là où il y a de la place aux terrains de camping plus organisés où l’on bénéficie d’un emplacement dédié. 

Les équipements varient également d’un camping à l’autre : la plupart des terrains sont dotés de sanitaires, de bornes électriques, de raccordement à l’eau courante. D’autres proposent des équipements plus luxueux comme un espace cuisine, une piscine ou encore un jacuzzi... 

Les tarifs

Comme on le disait, le camping constitue l’hébergement le plus économique pour dormir en Islande. Comptez entre 1000 et 3000 ISK par nuit et par personne en moyenne (soit entre 8 et 20 euros environ). À noter que selon les campings, certains services (comme l’eau chaude, par exemple) sont à payer en supplément. 

Peut-on faire du camping sauvage en Islande ?  

Peut-on faire du bivouac en Islande ? C’est LA question que bon nombre de voyageurs se posent. Et au risque de vous décevoir, la réponse est non, ou plutôt pas vraiment. En effet, le camping sauvage est régulé depuis 2015 et fait la mesure de sanctions depuis 2017. Selon la législation, il est interdit de camper en tente, caravanes ou en van dans tous les lieux non destinés au camping. 

Seules certaines conditions (pas toujours claires) permettent de faire du camping sauvage à travers l’Islande. En effet, la loi indique que le camping en tente ou en camping-car/van aménagé est limité aux terrains de camping ou aux terrains privés avec l'autorisation du propriétaire. 

La seule exception est le camping sous tente dans un terrain non cultivé uniquement pour une nuit, et ce, uniquement s'il n'y a pas de camping à proximité et que vous faites du vélo et/ou de la randonnée.  Dans le doute, on vous déconseille fortement de tenter l’expérience sous peine de risquer une lourde amende. 

Les questions à se poser avant de partir camper en Islande

  Camper en Islande : guide pour un camping dans les règles  

Anticiper les risques relatifs à la météo

Pour partir camper en Islande, vous devez impérativement vous intéresser aux conditions météo tout au long de votre séjour. Et pour cause, la météo se veut relativement capricieuse et imprévisible sur la terre de Glace et de Feu. D’une minute à l’autre, vous pouvez faire face à une tempête, et ce, quelle que soit la saison. 

Par ailleurs, les intempéries peuvent entraîner la fermeture de certaines routes. Pour toutes ces raisons, on vous conseille de suivre les prévisions météo tous les jours, plusieurs fois par jour :

  • Vous pouvez retrouver les prévisions météo islandaises officielles sur en.vedur.is ;
  • Retrouvez aussi toutes les informations relatives aux conditions météo et à l’état des routes sur le site officiel de l’équipe de recherches et de secours islandaise : safetravel.is.

Vérifier les dates d’ouverture et de fermeture des campings

Autre élément à prendre en considération lors d’un voyage en camping en Islande : les dates d’ouverture et fermeture des terrains de camping. En effet, la plupart des campings ferment durant l’hiver. La meilleure période pour camper en Islande se situe entre la mi-mai et la mi-septembre.

Dans tous les cas, on vous conseille de vérifier les dates d’ouverture avant de réserver et de toujours avoir un plan B au cas où un événement métrologique vient bousculer votre périple.

Prévoir l’équipement adéquat et le matériel en cas de besoin

Quelle que soit la saison, le camping en Islande requiert un équipement adéquat. Outre tous les équipements basiques, on vous conseille fortement de prévoir une tente 3 saisons, à la fois solide et résistante aux fortes rafales de vent. Pensez aussi à prendre des piquets supplémentaires pour bien fixer la tente ainsi qu’un sac de couchage avec une température de confort de -10°C (14°F) et un matelas de sol pouvant isoler du froid (valeur R d’au moins 5).

Une fois sur place, on vous recommande aussi de prévoir tout le matériel et la nourriture nécessaire. L’île étant composée de vastes étendues de terre, pour la plupart inhabitées, vous aurez souvent du mal à trouver des commerces de proximité pour faire le plein de course. Veillez donc à prévoir suffisamment d’eau, de nourriture ainsi qu’un bidon d’essence de secours pour ne pas vous retrouver au dépourvu au milieu de de nulle part.

 

La camping card, la carte à acheter pour accéder à plus de 30 terrains de camping en illimité 

Si vous prévoyez tout votre séjour en Islande en camping, on ne peut que vous encourager à acheter la ‘Iceland Camping Card’. La carte islandaise de camping donne accès à une trentaine de terrains de camping en illimité. Elle est valable pour un maximum de 28 nuits pour une famille (2 adultes et 4 enfants de moins de 16 ans) et coûte 179 euros.

Bon à savoir : la Camping Card donne aussi accès à des réductions (essence, nourriture, boisson...) dans les stations-service Olís et ÓB. 

Plus d’infos sur campingcard.is  

 

Florine Dergelet

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Matta de "Fjallabak ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(354) 511 3070