Hella

Le petit village de Hella loge sur les bords de la rivière Ytri-Ranga, à une centaine de kilomètres à l’est de Reykjavik via la Ring Road. Etape de repos pour les anciens moines irlandais, c’est aussi un bon point de départ pour randonner entre plaines, feu et glace. À peine 35 km au nord, le puissant volcan Hekla vous donnera des frissons !

Histoire

Au commencement de l’Islande, des moines irlandais, et non pas des Nordiques comme on aurait pu le penser, de passage dans la région de Hella, se seraient occasionnellement servi des grottes longeant une rivière comme des maisons de fortune. Premiers colons à découvrir la localité, ils profitèrent des sources d’eau douce, mais aussi de l’abondance en saumon des plans d’eau environnants.

Cependant, le crédit de la fondation officielle de Hella revient à ÞOrsteinn Björnsson, au cours de la deuxième moitié des années 20. En 1927, celui-ci créa un magasin près du pont enjambant la rivière Ytri-Ranga, qui dès lors impulsa petit à petit le développement du village. Un monument lui est d’ailleurs dédié au sein du village.

Une dizaine d’années plus tard, la société coopérative locale « Þór » prit possession de la boutique et relança l’activité commerciale. Hella prospéra au rythme de la coopérative en plein essor, jusqu’à devenir la plaque tournante du commerce dans la partie ouest du Rangárvallasýsla. La ville poursuivit sa croissance dans les années 60, avec l’arrivée des ouvriers affectés à la construction des centrales électriques dans la région. L’homme politique Ingólfur Jónsson, en son temps surnommé le propriétaire de Hella en raison de son influence dans le village et dans les localités voisines, exploita cette prédominance pour développer sa carrière et accéder au poste de ministre au sein du gouvernement islandais.

Aujourd’hui

Bien que l’influence de la société coopérative locale ait diminué, Hella n’en demeure pas moins une ville en pleine croissance. Dorénavant, la communauté comptant plus de 800 habitants mise sur le tourisme et les services dans le secteur agricole pour avancer. L’élevage y est également pratiqué, comme en témoigne la présence de diverses infrastructures : abattoirs de poulet et de gros bétail, usine de transformation de viande, centre d’incubation, centre vétérinaire, poissonneries et bien d’autres. D’autre part, l’arrivée des nouveaux hôtels renforce la capacité de la ville à recevoir les voyageurs de plus en plus nombreux à rechercher la tranquillité. Sur le côté sud de la Ring Road, dissimulé par les arbres et les buissons non loin de la rivière, un espace de camping s’ouvre aux amoureux de nature.

Dans le village de Hella, on se donne à cœur joie de flâner sur les bords du Ytri-Ranga, de se poser dans son coin et sortir sa canne à pêche pour tenter de récolter quelques saumons… Les enfants quant à eux peuvent profiter des installations et des toboggans de la piscine chauffée de la ville, ou bien s’adonner à une balade en traîneau à chien dans les environs. Si vous voulez essayer l’équitation, des fermes situées à proximité de Hella organisent des séances d’initiation et des promenades à chevaux à travers les plaines, jusqu’aux attractions phares de la région.

En effet, Hella se situe sur la rocade islandaise, au carrefour des meilleurs circuits dans le Sud du pays.

La Blue ice tour : randonnée dans un monde gelé

À une trentaine de minutes de Hella, participez à la « Blue ice tour », une randonnée au cœur du célèbre glacier de Solheimajokull. En compagnie d’un guide, vous cheminerez dans un monde gelé, à travers les crevasses, les crêtes et les chaudrons d’eau pour atteindre la fameuse grotte de glace bleue. Une expérience unique !

Après la glace, le feu : Hekla

Hekla ou « La porte des Enfers » se trouve à 35 km au nord de Hella. Culminant à près de 1 500 m sous une couronne de neige éternelle, ce redoutable volcan n’a pas cessé de faire parler de lui. Étant déjà entré en éruption plus d’une vingtaine de fois depuis 1104, il reste imprévisible. Le défi est lancé aux amateurs de sensations fortes ! L’ascension de l’Hekla prend environ 8 heures. Vous frôlerez tantôt des champs de lave bruts, tantôt des sentiers couverts de neige. Au sommet, comme vous l’aurez imaginé, la vue vous laissera sans voix !

Mais avant votre randonnée, pensez à visiter le Hekla Center qui propose une exposition multimédia contemporaine sur la géologie et l'histoire du volcan.

La lagune secrète

Le Sud-Ouest de l’Islande cache plusieurs sources géothermiques dont la Lagune secrète située à côté du village de Flúðir, à environ 50 km de Hella. Il s’agit de la plus ancienne piscine artificielle d’eau chaude du pays. Le site demeure populaire pour ses champs de lave moussus, ses eaux azur et son petit geyser, le tout au cœur d’un cadre idyllique et verdoyant.

Climat

Hella hérite d’un climat subarctique de type Dfc, c’est-à-dire sans saison sèche, en se référant à la classification de Köppen-Geiger. La température annuelle moyenne oscille autour de 5 °C. La pluviométrie indique une moyenne de 318.mm de précipitations par an.

Si la période de mai à juin représente le meilleur moment pour visiter le village, Hella se découvre aussi bien en hiver. Le paysage façonné par la neige, les eaux glacées du Ytri-Ranga, sans oublier les aurores boréales vous régalera les pupilles. De plus, Hella étant assez petit, il n’y a pas beaucoup de lampadaires pour interférer avec le spectacle à la tombée de la nuit. Juste une chose : couvrez-vous bien !

Comment s’y rendre ?

Il existe différentes manières de rejoindre Hella au départ de Reykjavik. Il vous est possible entre autres d’emprunter le bus qui dessert la Ring Road – le véhicule passe une fois par jour – ou bien de prendre une voiture de location.

Si vous conduisez, le voyage vers Hella depuis la capitale islandaise dure environ une heure et demie. Vous sortez de la ville par Norðlingaholt en direction de la lande Hellisheiði, via la route 1. Vous traversez les collines jusqu’à Hveragerði, puis vous longez le mont Ingólfsfjall pour atteindre la ville de Selfoss. De là, comptez environ 30 min de route au cœur de la campagne pour arriver à Hella.

Comment se déplacer ?

Comme Hella est une petite ville, vous pouvez facilement la couvrir à pied. Pour explorer les alentours, vous avez le choix entre les chevaux, les traineaux à chien, le bus ou bien les véhicules de location.

Les activités à faire

  • Se relaxer dans les eaux géothermiques
  • Visiter les grottes chargées de mémoire
  • Explorer les volcans endormis du Sud de l’Islande
  • Goûter au pylsur, le hot dog islandais, dans un street-food
  • Camper au bord de la rivière Ytri-Ranga, etc.
2 photos

Bonjour

Je suis Matta de "Fjallabak ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(354) 511 3070